amdjahed hamid par andenour abdessalam

Hamid Medjahed , l’excellence musicale

En musicien chanteur compositeur de renommée, Hamid Medjahed , tout au long d’une carrière humble, discrète et effacée, s’est plutôt consacré à la promotion de la musique kabyle. Toute son attention s’est portée sur l’équilibre indispensable qui s’impose entre la voix, la musique et la thématique. Son répertoire personnel témoigne d’un travail fourni avec beaucoup d’adresse. Medjahed s’est distingué à ses débuts particulièrement par sa chanson combinée avec la voix de Taous Amrouche sur le rythme d’une berceuse. En effet, le compositeur, après une introduction distinctive, fait glisser dans une agréable continuité la voix majestueuse de la diva de la chanson kabyle. Il conclut le chant avec le célèbre appel d’un vieux conte de chez nous qui fait implorer la roche de s’élever encore plus haut pour voir apparaître la maison des parents de l’égarée. La sollicitation à l’élévation est en fait le symbole permanent dans notre culture toujours à la recherche invariant des horizons élancés vers la liberté. Tout au long du répertoire Medjahed domine justement cette quête de la liberté de toujours aller plus loin dans la perfection dans l’harmonie et les harmoniques. La plupart de ses chansons sont restées des enregistrements radio diffusées sur des intervalles par la Chaîne II. Une fois devenue à son tour le principal animateur de la célèbre émission radiophonique “Les Chanteurs de demain” “Icennayen uzekka”, après le maître Chérif Kheddam, Medjahed se fait intraitable et non complaisant. Il sait, lui, que la chanson est un domaine où on ne trompe pas où l’olifant n’a pas cours. Tout en mettant à l’aise les nombreux prétendants à une carrière artistique, Hamid n’hésite pas à stopper net un bruitage musical, non sans prodiguer les conseils d’arrangement et de redressement nécessaires. Grâce à cette attitude clairvoyante, nous disposons aujourd’hui d’une pléiade de bons chanteurs kabyles. Pour l’année 2007, Medjahed nous revient avec son unique album enfin mis sur le marché. L’engouement du public, ancien et nouveau, qui s’est rué sur cette œuvre musicale et artistique est l’expression de toute l’admiration qui lui est portée.

Ecouter ou réécouter Hamid Medjahed , c’est le plaisir d’entendre la très belle chanson kabyle.

Abdenour Abdessalam

depeche de kabylie 18 DECEMBRE 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :