TOUFIK LE CHIKOUR

AU PAYS DES CHIKOURS

Mohamde Abbes Médiene
Tout tous vraiment Koulech Toufik tient tout

A soixante trois années le général major Mohamed Médiène dit toufik, peut se vanter d’avoir brillamment réussi sa carrière d’homme des services. Il est originaire d’une famille kabyle de setif (de Guenzet exactement, wilaya de bordj-bou-arreridj). Comme ses pairs généraux qui tiennent le pays, il a intégré l’ALN à la dernière heure, c’est-à-dire en 1961. Sans être passé par le malg, il finit quand même par être le chef suprême des services secrets algérien en 1990.

On le dit d’obédience gauchiste, à cause des formations qu’il a suivies au KGB. Mais quand on voit son indigence intellectuelle, toufik ne peut se targuer de n’être qu’un excellent khobziste.

Avant d’être un grand nom des services, il fut un servant des grands. C’est en se liant au commandant (de l’époque) belkheir, suppléant du fainéant colonel chadli dans la gestion de la deuxième région militaire, que le lieutenant médiene a pris le tremplin pour se surélever dans les hautes sphères du pouvoir.

Comme belkheir, Médiene s’est distingué en servant sans brancher les caprices de hlima. Piloté par belkheir, il veillait au moindre désir de la famille du président.

Après avoir fait tripoli comme attaché militaire, petit à petit, il gravit les échelons. Il dirigera plusieurs services sécuritaires dont la direction centrale de la sécurité de l’armée, la défense et la sécurité à la présidence quand tonton larbi y était directeur de cabinet. Pour beaucoup de haut cadres c’est la taupe de belkheir dans les services.

C’est un véritable homme de l’ombre. On le voit rarement en public et jamais dans les médias, il entretient une véritable fausse aura de grand gourou de la force obscure. En éliminant au fil des années pas mal de collègues et au prix d’ingénieuses manigances de salons, il réussit a s’accaparer une importante partie du pouvoir suprême en Algérie.

Voués aux mécaniques des manœuvres obscures, il n’affronte que rarement de face ses ennemies,  ses hommes sont incrustés à tous les niveaux. Toufik joue le rôle de chef d’orchestre au sein du cabinet noir qui dirige le pays.

En se faisant passer pour l’ami de tous, il a toujours réussit à tromper ses adversaires. Complexé par son passé de douteux combattant de la guerre de libération nationale, il s’est battu contre le retour des malgaches et des vrai moujahids. Même s’il l’était le confident de merbah, avant qu’il décide son élimination physique, il a tout fait pour le mettre hors course quand le futur président zeroual en parlait pour le mettre au poste de ministre de la défense. Bouteflika a souffert aussi du refus masqué de toufik contre zerhouni à la tête d’un ministère d’état.

Jamais les services secret algérien n’ont eu autant d’ascendant en algérie. Toufik, a marqué le retour de la SM en 1992, après la tentative de chadli de la casser en 1987.

Toufik entretient des liens ténébreux avec le milieu des affaires, on sait que c’est l’homme qui a fait entrer les coréens en algérie. Son fils Sidi-Ali qui a bosser pendant quelque années chez Daewoo a du le convaincre dans ce sens. Même après la signature d’accord avec le gouvernement algérien et pour des causes jamais avoués, le dossier Daewoo est resté des années bloqué. Le premier PDG de Daewoo Algérie a payé de sa vie son entêtement, il a été assassiné en plein Alger dans l’indifférence la plus totale. Des que les négociations secrètes ont aboutit, les algériens ont connu la déferlante Daewoo. Ghoualmi, l’ex ambassadeur algérien à Séoul a bien été récompensé par toufik.  Les voitures ZH c’est lui, les gros investissements pour le projet Mezghana 2000 c’est lui aussi. Tous le monde recherche en vain les trois milles ascenseurs que le grand gouvernorat d’alger à commandé auprès de Daewoo. Au travers de son service économique, Toufik affectionne la gestion des entreprises publique lucratives. Il suit de près les fluctuations des soldes des comptes bancaires étrangers de la Sonatrach, de la sonelgaz et de bien d’autres compagnies et il s’occupe personnellement des négociations avec des compagnies étrangère pour l’exploitation des  récents gisements d’uranium et d’or découvert dans le grand sud .

ARTICLE TROUVE SUR LE BLOG DE CHIKOURSTANE

Publicités

Une Réponse

  1. que voulait vous les services travail toujours dans l’ombre, chacun a son niveau bosse;pourvue que la citadelle soit bien garder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :